Archives par mot-clé : Cordoue

32èmes journées de la force authentique judiciaire, Cordoue, 8 juin 2018


Le 8 juin, le président Vivien Whyte a assisté aux Journées de la force authentique judiciaire organisées chaque année par l’organisation membre espagnole Ilustre Colegio Nacional de Letrados de la Administración de Justicia à Cordoue.

Cet événement a eu lieu alors que le nouveau ministre espagnol de la Justice prêtait serment à Madrid suite au récent changement de gouvernement et deux semaines après le début des manifestations nationales de Letrados.

Plus de 300 Letrados de toute l’Espagne étaient présents pour discuter de l’état actuel de la justice et de leurs perspectives professionnelles. Ils avaient invité trois membres du Parlement, porte-paroles pour leurs partis respectifs à la Commission des lois du Congrès des députés. Ils ont tous présenté leur vision de la justice et des Letrados avant de débattre avec le public. La porte-parole du ministère de la Justice, elle-même une Letrada, et les chefs de plusieurs tribunaux étaient également présents.

Dans les tribunaux de première instance, les Letrados sont responsables de tout ce qui ne constitue pas une décision sur le fond. Ils estiment qu’ils sont responsables de 80% des affaires portées devant les juges et les magistrats. Par conséquent, lorsque le nombre de juges augmente, leur charge de travail augmente également. Ils demandent donc que des mesures soient prises dans les domaines de l’organisation, de la technologie et des ressources. Par exemple, le bureau judiciaire, une organisation administrative avec des services communs dirigés par les Letrados, pourrait maintenant être étendu à l’ensemble du pays. La numérisation pourrait être améliorée et de meilleurs systèmes de gestion des dossiers devraient être mis en place pour accroître l’efficacité et produire des statistiques fiables. Puisque les Letrados sont maintenant chargés d’informer les victimes d’infractions, il faut également leur donner les moyens matériels de remplir ce devoir.

Il est intéressant de noter qu’un Letrado nouvellement recruté perçoit une rémunération de 1400 €.  Le système judiciaire bénéficierait sans aucun doute d’une augmentation des salaires correspondant aux vastes responsabilités des Letrados.

Prenant la parole lors de la cérémonie de clôture, Vivien Whyte a renouvelé le soutien total de l’EUR aux Letrados espagnols. L’Espagne a choisi de confier à des hauts fonctionnaires non-juges la responsabilité de prendre des décisions indépendantes dans de nombreuses affaires judiciaires.
Son système juridique est plus que jamais un modèle de qualité et d’efficacité. Pour capitaliser sur ces réformes essentielles, les moyens nécessaires doivent être alloués.

Vivien Whyte tient à remercier les collègues espagnols pour leur accueil chaleureux et leur généreuse hospitalité.