10 – 12 avril 2019, Conseil de l’Europe, Strasbourg : session de printemps de la conférence des OING

A l’occasion de cette session, les OING ont été encouragées à montrer leur engagement envers le Conseil de l’Europe qui célèbre en 2019 son 70ème anniversaire. Le Conseil de l’Europe traverse actuellement une crise budgétaire et politique qui le contraignent à des mesures budgétaires restrictives.

Les OING ont ainsi voté une résolution visant à soutenir la position du secrétaire général selon laquelle les états doivent garantir une base financière durable pour le Conseil de l’Europe et la nécessité d’une interaction renforcée avec la société civile : https://rm.coe.int/conf-ple-2019-res1-fr-l-avenir-du-conseil-de-l-europe-la-societecivil/168093f44f

Ils ont également adopté un code de bonne conduite des OING auprès du Conseil de l’Europe qui prône le respect des valeurs et principes du Conseil de l’Europe.

Un échange entre les OING et les candidats au poste de Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, dont l’élection aura lieu en mai avec prise de fonction en octobre 2019, leur a permis de prendre connaissance des mesures qu’ils envisagent pour cette institution européenne et de la coopération qu’ils envisagent avec la société civile représentée par les OING.

L’ambassadeur de France a présenté les priorités de la présidence française du comité des ministres à partir de mai 2019 et dégagé les grandes priorités en matière notamment de Droits de l’Homme et d’Etat de Droit. Une réunion des ministres de la justice des états membres est prévue en octobre sur l’intelligence artificielle en matière d’accès à la justice.

L’EUR était représentée par Jean-Jacques Kuster.